Nikon D3400

Les Réflex font-ils réellement de meilleures photos que les bridges, compacts ?

Les Réflex peuvent-ils être abordables pour des débutants ?

Vous rêvez de prendre de belles photos de vos enfants, pris sur le vif ?

Dans cet article, je vais voir avec vous, néophytes de la photo, si le dernier appareil Reflex Numérique Nikon D3400 pourrait combler vos désirs...

 

Le Nikon D3400 avec objectif 18-55mm

Nikon D3400

Le Nikon D3400 se veut être un reflex numérique accessible aux débutants.

Il veut rendre comme un jeu d'enfant la création de clichés d'une qualité exceptionnelle et les partager tout simplement grâce à sa connexion permanente avec son application dédiée.

Le D3400 est prêt à nous guider afin de réaliser un flou d'arrière-plan artistique, des portraits sur un fond joliment estompé,

Ce modèle que je vous présente ici est équipé d'un objectif 18-55mm qui vous permettra de pouvoir commencer à mitrailler sans vous tromper.

Vous pourrez le trouver sur Amazon à moins de 500€ et à moins de 600€ sur Boulanger et sur Webdistrib, mais livré avec un sac de transport et une carte mémoire pour ce dernier.

 

Ses fonctions principales

Nikon D3400

Outre ses caractéristiques d'appareil photo reflex numérique, ce Nikon D3400 se démarque par :

  • La simplicité de sa connectivité grâce à Snapbridge. Une connexion permanente en Bluetooth entre l'appareil photo et le smartphone, afin de publier facilement des photos de haute qualité ;
  • L'appareil se télécommande aussi à distance via l'appli;
  • Le plaisir de la vidéo avec D-Movie qui enregistre des séquences vidéo en Full-HD à des cadences allant jusqu'à 50p/60p en autofocus permanent ;
  • Un boîtier compact et léger (le boîtier nu ne pèse que 395g) ;
  • Un objectif de 18-55mm (AF-P DX 18-55 VR), suffisant pour la plupart des utilisations, fourni avec le boîtier nu ;
  • Son grand capteur au format DX de 24,2 millions de pixels offre des résultats remarquables dans les conditions de faible éclairage;
  • Plusieurs modes de mise au point disponibles;
  • Son flash intégré;
  • Il dispose, en outre, d'un emplacement pour carte SD, SDHC (compatible UHS-I) ou SDXC (compatible UHS-I).

Je ne rentre pas trop dans la technique parce que ce n'est pas mon but ici et que je ne m'y connais pas non plus suffisamment. Cet article ne s'adresse pas aux professionnels, mais bien à des particuliers qui, comme moi, n'ont jamais pris de cours de photos, mais veulent pourtant pouvoir faire de beaux clichés.

Si toutefois vous voulez plus de technique, toutes les caractéristiques techniques se trouvent ici.

 

Mon avis

Si vous vous en souvenez, j'ai parlé du Canon EOS 750D il y a déjà quelques temps. L'utilisant maintenant comme appareil photo principal, c'est mon point de comparaison.

La compacité

Nikon D3400

Au déballage, ça m'a sauté aux yeux que le Nikon était plus compact. Mais finalement, le Canon à côté du Nikon, c'est flagrant que le Nikon prend moins de place, mais ce n'est pas non plus faramineux.

Le chargeur est bien étudié aussi car pas de câble qui traîne. Dommage que la prise secteur, une fois enfichée, est super dure à enlever, car ce chargeur aurait été super intéressant pour le rangement et le transport.

L'objectif

Nikon D3400

N'étant pas experte en réflex numérique, il est important pour moi de pouvoir acheter un boîtier nu incluant un objectif de base, pour ne pas se tromper. Ici l'objectif en 18-55mm est parfait pour faire des clichés de tous les jours. Pour de plus gros zoom et de la macro, il faudra en acheter un autre, mais au moins, ici, on a une base.

Nikon D3400

Le seul hic de cet objectif, si s'en est un, c'est qu'il faut le verrouiller entre chaque utilisation. Il faut donc appuyer sur un petit bouton pour le faire sortir ou rentrer. C'est un peu agaçant au début, mais finalement, je m'y suis faite.

Le viseur

Nikon D3400

Pour la visée, elle peut se faire soit par le viseur, soit par l'écran. Mais il est clair que le viseur est clairement privilégié, car j'ai eu du mal à passer la visée sur l'écran, c'est assez compliqué et elle n'est pas optimisée comme pour le Canon. Mais c'est possible.

La connectivité

Nikon D3400

Le Nikon D3400 se connecte en Bluetooth via l'application SnapBridge.

Bien qu'à la première connexion, le transfert de seulement quelques photos avait pris un certain temps (j'ai même failli laisser tomber cette fonctionnalité), cette fonction est intéressante.

En fait, une fois passé la première connexion, le transfert se fait en "sous-marin". C'est à dire qu'en ouvrant SnapBridge on s'aperçoit que les dernières photos prises ont été téléchargées toutes seules. Pratique... ou pas. Etant donné que du coup, on ne choisit pas les photos transférées, tout est transféré ! Je vous rassure, les photos ne sont pas dans leur format original.

Il me semble quand même qu'il faut qu'à un moment l'appli soit ouverte en même temps que l'appareil soit allumé.

Par contre, c'est génial de retrouver simplement ses photos directement dans le téléphone, surtout quand on publie souvent sur les réseaux sociaux.

Ce qui est pratique aussi, c'est que l'appli peut faire office de télécommande pour prendre des photos à distance.

 

Je vais encore parler de deux points moins positifs avant de passer à ce qui nous intéresse le plus, la photo.

L'écran

Nikon D3400

Ayant un écran tactile sur le Canon, je trouve ce "gadget" ultra pratique. C'est surtout qu'on galère moins dans les menus, les fonctions des touches qu'on ne connaît pas bien au début...

Et c'est pratique aussi pour naviguer dans le visionnage des photos déjà prises, notamment pour le zoom.

Bref, si vous avez déjà tâté de l'APN avec un écran tactile et que vous trouvez ça génial, passez votre chemin parce que le D3400 n'en possède pas. C'est peut-être aussi pour ça qu'il est environ 100€ moins cher que le Canon.

En tout cas, moi je galère plus avec les fonctions du fait qu'il n'y ait pas d'écran tactile.

Le numérotage

Autre gros point noir pour moi, pour mon utilisation perso. Suivant le type de photo que je prends, il y en a que je laisse sur la carte SD et d'autres que je copie avant de les effacer sur la carte.

Et bien je me suis rendu compte que lorsque la photo est effacée, le numéro qui avait été pris peut être réutilisé par l'appareil, le numérotage repart à zéro. De ce fait, je me suis retrouvée avec des photos différentes sur le PC, mais avec le même nom, que j'ai dû renommer etc... bref, la grosse galère. Je fonctionne comme cela avec le Canon et même un Panasonic et je n'ai jamais eu ce genre de souci. Donc attention avec l'effacement de photos sur la carte mémoire.

 

Les photos

Nikon D3400 photo

Le petit plus que j'adore sur cet appareil à destination des débutants, c'est qu'il y a un mini guide intégré pour nous donner des conseils pour bien prendre des photos en n'utilisant pas le mode automatique.

C'est super bien pour s'exercer dans le mode manuel sans avoir le nez plongé dans un bouquin.

Nikon D3400 photo

A savoir, j'ai découvert pour le Canon une application merveilleuse qui fait aussi le même job mais en plus complet. Par contre, il nécessite une connexion wifi.

Donc, avec le Nikon, on est en vacances ou en week-end, on n'a pas embarqué son bouquin "le Reflex pour les Nuls", pas grave, on peut essayer tout de même de faire un beau cliché esthétique grâce au mini-guide intégré, malin ;-)

Nikon D3400 photo

Moi aussi, du coup, je me suis (un peu plus) lancée dans l'aventure du moins automatique.

D'abord, en passant en priorité à l'ouverture ou à la vitesse, puis en tout manuel.

Nikon D3400 photo

C'est vrai qu'en manuel, j'ai fait plusieurs tentatives pour mieux me rendre compte de l'effet quand on joue sur la vitesse et sur l'ouverture, mais avec l'aide apportée par le guide, on sait déjà plus ou moins quoi mettre en réglage.

Sur la qualité des photos, mon avis perso, c'est qu'en zoomant (très fort) sur la photo ensuite, je vois des grains plus vite avec le Nikon que le Canon. C'est peut-être ce qui justifie la différence de prix. Mais globalement, les photos sont de bonne qualité, de mon point de vue amateur.

Nikon D3400 photo

Et en automatique, je trouve que les photos sont mieux calibrées que le Canon. Comme quoi.

 

Mes petits accessoires indispensables

Le capuchon ne pouvant pas être accroché à l'appareil quand on prend des photos et ayant toujours peur de le perdre, l'utilisation d'un porte capuchon est vraiment indispensable et pas cher !

J'ai aussi investi dans un étui holster pour appareil photo numérique, juste assez grand pour y glisser le minimum (appareil + un (grand) objectif) pour partir en balade.

 

Le D3400 est-il adapté aux débutants ?

 Je dirais que oui. C'est un bon appareil pour débuter et apprendre à lâcher le mode automatique. A condition que les points négatifs que j'ai cités ne soient pas un frein pour vous, bien sûr.

Ayant eu un bridge avant le Canon, l'avantage d'un réflex c'est que la qualité des photos est encore meilleure. Je n'arrivais pas (ou c'était trop dur) à faire de flou artistique en fond avec mon bridge par exemple.

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour savoir si le D3400 est fait pour vous ou non.

 

Etes-vous débutant dans la photo ?

Aimeriez-vous prendre de belles photos sans forcément prendre des heures de cours ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil