Tout n'est pas perdu de Wendy WALKER

Quand on me propose un roman policier à lire, en général, je n'arrive pas à refuser. Mais je lis quand même le résumé car certains sujets me rebutent.

Ce roman policier Tout n'est pas perdu est paru en mai 2016 aux éditions Sonatine, et c'est le premier roman paru en France de Wendy Walker.

Ca parle de mémoire effacée... et en général, j'aime ça...

 

Tout n'est pas perdu

Alan Forrester est un thérapeute, psychiatre en français, il me semble.

Il habite à Fairview, une petite ville du Connecticut.

Suite à une tentative de suicide, il va commencer à suivre en consultation la jeune Jenny Kramer, victime quelques mois plus tôt d'un viol dont on a tenté d'effacer de sa mémoire à l'aide de médicaments et avec l'accord de ses parents.

Il va suivre aussi sa mère Charlotte et son père Tom, tous deux affectés par l'agression.

Alan va donc essayer de recouvrer la mémoire à Jenny.... mais cela ne sera pas sans conséquences...

 

Tout n'est pas perdu fait 352 pages, et coûte 21€ en version Broché sur Amazon.

 

 

Mon avis

Quand j'ai vu que tout le récit se ferait par Alan, le thérapeute... j'ai eu un peu peur.

Peur d'avoir un étalage de connaissances psy plus ennuyeuses les unes que les autres...

Il y en a eu un peu finalement, mais c'était juste assez pour comprendre le roman.

Alors, bien sûr quasiment toute l'histoire du livre se situe dans le cabinet d'Alan. Et on a une transcription de ce qui s'est dit pendant les consultations de Jenny, mais aussi de Charlotte et un peu de Tom.

J'ai vite compris que les paroles des personnages autres qu'Alan était en italique.

Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est qu'arrivé presque à la fin (genre il me restait 30 pages), je me suis aperçue qu'on n'était encore sûr de rien quant à l'issue de l'histoire.

Ca c'est fait vite (forcément), c'était (un peu) inattendu.

J'ai aussi aimé le rythme du livre qui n'a jamais ralenti, car je n'aime pas m'ennuyer quand je lis un livre.

 

En conclusion, le sujet était intéressant, et moi qui avais peur que le roman prenne une dimension psycho-littéraire, j'ai été rassurée. En somme, un bon roman que je vous conseille si vous n'êtes pas encore tout à fait parti en vacances, ou si vous êtes à court de livre pendant vos vacances actuelles. 

 

Et vous, vous pensez que vous aimeriez ce livre ? Pensez-vous le lire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil