Aujourd'hui, post un peu spécial.
Messieurs, je pense que vous pouvez passer votre chemin pour une fois...
A l'occasion de la semaine de la protection féminine façon écolo, vous pouvez retrouver ci-dessous mon témoignage complet pour le Weezlife.

http://www.weezlife.com/

Source Photo: Pixabay

Source Photo: Pixabay

Pour ma part, j'ai fait une transition avec les serviettes jetables conventionnelles, que j'ai commencée il y a presque dix ans, en douceur, d'abord dans un souci de réduire mes déchets dans la salle de bain.

 

J'ai commencé par remplacer totalement les protèges slip par des lavables, c'est un peu moins « dégoûtant ».

 

Puis, je voulais passer à la vitesse supérieure, mais je n'avais pas encore entendu parler des coupes menstruelles ou cup, ou si peu, et comme je n'utilisais pas de tampons (ou très peu) cela ne me semblait pas adapté pour moi.

 

J'ai donc opté pour des serviettes lavables. J'ai essayé plusieurs modèles avant d'en trouver qui me conviennent bien, mais il reste la peur des fuites, que ça se « voit » et surtout la partie rinçage dans la salle de bain plus ou moins fastidieuse selon la quantité… bref, rien de glamour et du coup, je gardais des serviettes hygiénique conventionnelles au cas où, et j'envisageais de passer au bio quand mon stock aurait été épuisé.

L'avantage, tout de même, avec les serviettes lavables, c'est le contact avec le coton, bien plus agréable.

 

Ensuite, il y a eu un tel buzz avec la cup, qu'elle était « tellement géniale », que moi, la Testeuse, je ne pouvais plus passer à côté… alors j'ai acheté mon premier modèle sur Greenweez en septembre dernier, une Meluna.

Le premier essai n'a pas été très concluant. Placer la cup, qui au passage ne voulait pas se déployer complètement 9 fois sur 10… Le confort n'était pas vraiment là non plus.

Mais j'avais lu qu'il fallait au moins 3 mois pour dompter la « bête ». Alors, j'ai persévéré et j'ai aussi acheté un modèle supplémentaire dans la taille en dessous.

Le 2ème essai s'est mieux passé. Le modèle plus petit était plus confortable et s'insérait mieux aussi. Moi qui avait peur avec ce modèle qu'il se remplisse trop vite… en réalité, le vider 3 fois par jour est largement suffisant pour moi.

Au fil des essais, j'arrive à mieux la placer, plus vite, on prend de la dextérité, et on arrive à ne plus la sentir… au point de pouvoir l'oublier quelques fois !

Et oui, car il faut quand même la vider au minimum toutes les 12h.

Par contre, ce qui est génial, je l'avoue, c'est en vacances ou en week-end. On a juste à penser à embarquer la cup et c'est tout. Plus d'angoisse de ne pas avoir assez de serviettes hygiénique et devoir courir à la supérette du coin. On ne tombera jamais à court. Il faudra juste trouver un endroit où on se sent un minimum bien pour la vider et la nettoyer un minimum. Enfin, là, je ne vais pas faire un tuto sinon on ne s'en sortira pas, et il y en a plein sur internet.

Donc, on a tous les avantages des tampons, notamment concernant le sport.

Mais attention, il m'arrive encore tout de même d'avoir des fuites, surtout quand je l'ai placée sans trop faire attention.

 

Pour finir, je dirai qu'avec la cup, on se sent LIBEREE Délivrée....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil