Le mouche bébé électrique Tomydoo de Béaba

Pour les mouchages de nez, j'ai hérité de deux modèles ultra récalcitrants. Du genre que je me pose la question à chaque fois si je ne dois pas prendre des cours de judo pour devenir ceinture noire et pouvoir faire une prise pour les tenir sur la table à langer sans bouger le temps du mouchage !

Et on se rend vite compte que deux bras, deux mains, c'est insuffisant. Avec les deux, j'arrive à les bloquer, mais je n'ai plus de main pour mettre le sérum phy dans le nez... et avec une seule main, ce n'est pas assez pour les maintenir... bref, il y a même une époque où on s'y mettait à deux sur ma puce...

 

Si vous avez lu le début, et oui, on fait les nettoyages de nez au sérum phy et pas au mouche bébé, non recommandé par ma soeur kiné.

Mais bon.

Pour les mouches bébé non électrique, je comprends. J'avais une collègue qui me racontait les refilages de rhumes entre elle et sa fille, ça en devenait comique ! J'avais envie de lui dire d'arrêter le mouche bébé... mais elle avait l'air d'y tenir. Alors bon. Si elle aimait les rhumes, c'est son problème.

 

Et donc, fatiguée du premier rhume de l'hiver de petit lapin qui revenait et du bataillage avec lui, un mouche bébé électrique à tester est tombé du ciel, juste à ce moment là... et là, je me suis dit que peut-être (peut-être, hein, quand on devient parents, des fois, on s'accroche à des miracles....) que les mouchages de nez se passeraient enfin dans le calme.

Celui-ci étant électrique, il fonctionne à piles, et il aspire donc tout seul. Et du coup, je ne me chope pas les microbes !

Ce mouche bébé, c'est Tomydoo de Béaba.

Il est livré avec le mouche bébé (bien sûr), des piles (chouette pour l'utiliser tout de suite);

trois embouts en silicone, deux joints de rechange et un petit sac de rangement.

Au niveau des embouts à utiliser, il y a un peu de cafouillage entre la boîte et la doc (correspondance des couleurs pas très bonne), j'ai cherché un petit moment avant de m'y retrouver.

On a donc un embout spécial pour les 0-3 mois, trop tard pour petit lapin. Et il n'est pas rose, il est plutôt blanc.

On a un autre embout marron (et pas bleu) pour les sécrétions normales et un vert (et pas blanc) pour les sécrétions épaisses.

 

Pour l'utilisation, c'est simple, on pose l'embout sur le bord de la narine, on appuie sur le bouton (à savoir que souvent, je le mets en route avant parce qu'ensuite j'ai du mal), et on aspire.

Normalement, on doit nettoyer l'embout avant de passer à l'autre narine.

Enfin, on nettoie l'embout et on range dans la pochette.

 

Pour l'embout, il s'enlève assez facilement.

Mais pour enlever la partie plastique transparente, j'ai un peu plus galérer au début. En fait, il faut faire tourner légèrement dans les encoches.

Pour le nettoyer, je le passe à l'eau tout simplement.

 

Et maintenant, parlons de l'utilisation sur petit lapin.....

Et bien, je dois avouer que la première fois... allez la deuxième aussi, il était un peu surpris par la machine qu'il s'est laissé à peu près faire. J'ai commencé à croire au miracle.

Et puis, ensuite, dès qu'il voyait l'outil approcher, c'était à nouveau la bataille.... du coup, je suis revenue à la bonne vieille méthode du sérum :-(

Je ne regrette pas cet essai. En fait, je trouve le mouche bébé intéressant pour "nettoyer" le bord de la narine, ça aspire aussi un peu au fond.

Par contre, quand on est vraiment encombré "derrière", ça n'est pas suffisant, et un jet de sérum est plus efficace pour chasser l'encombrement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil