Campagne de test Le Petit Marseillais Révélez la brillance naturelle de vos cheveux #3 1er essai

Tout d'abord, les flacons roses sont d'un bel effet girly (mais pas trop) dans la salle de bain. C'est à dire que dans ma salle de bain bleue, ça contraste bien.

 

Je pensais que le shampoing au pamplemousse rose aurait un parfum rafraîchissant, mais il est très discret. On ne sent pas non plus le vinaigre. Pour aller droit au but, après le shampoing, je n'ai pas remarqué un parfum particulier dans mes cheveux, alors qu'on est censé le sentir toute une journée (pour entretenir une addiction et se laver les cheveux tous les jours ? Raté, ça ne marche pas sur moi).

 

Le shampoing a une texture gel qui mousse bien. J'ai l'ai trouvé agréable à utiliser.

Depuis ma lecture des livres de Sirène Bio (Le layering, secret de beauté des Japonaises, et J'aime mes cheveux), je fais un bain d'huile la veille au soir, puis 2 shampoings (le 1er pour le cuir chevelu, et le 2ème plus spécifiquement pour les cheveux sur la tête et un peu les longueurs). Puis j'applique un après-shampoing et je fini par un rinçage avec 2 CS de vinaigre de cidre dans 1L d'eau.

Le shampoing lave donc sans soucis mon bain d'huile.

 

L'après-shampoing a une texture entre crème et baume. Un peu comme une crème un peu compacte. Je l'applique uniquement sur les longueurs. Il est agréable à utiliser mais sans plus. Pas de parfum particulier (je suis un peu enrhumée aussi, il faut dire).

 

Bilan du 1er essai: mes cheveux sont propres (encore heureux !), assez bien démêlés (mais j'ai déjà vu un peu mieux, et sans silicones !), doux (mais j'ai déjà vu mieux aussi et sans silicones) et bien brillants (mais il faut dire que le rinçage au vinaigre de cidre rendait déjà mes cheveux hyper brillants). 

Et au niveau volume ? Je ne vais pas dire que j'ai les cheveux plats, ils ont du volume, mais pas plus qu'avec un autre shampoing.

 

Après quelques jours... en fait, dès le lendemain, mes longueurs ont l'air cartonneuses, en placard, comme ci elles étaient toutes grasse... pas joli joli. Et normalement, c'est plutôt aux racines de regraisser, non ? Du coup, effet tout plat réussi. Pour le 4ème jour, j'ai "sauvé" mes cheveux avec un shampoing sec. Et ils étaient limite plus beaux et plus volumineux qu'au 1er jour de shampoing... hum hum.

J'en veux à l'après-shampoing. Je pense que c'est lui le responsable du massacre de mes longueurs. 

Prochaine étape: le shampoing Brillance & Volume avec mon après-shampoing Cosmo Naturel certifié Nature & Progrès. 

 

Note: Ce n'est pas parce que l'après shampoing ne me convient pas qu'il est forcément nul. En effet, Le Petit Marseillais mentionne qu'il a fourni l'après-shampoing avec le shampoing Brillance & Volume, mais qu'il n'y en a pas besoin. C'est donc peut-être tout simplement qu'il ne convient pas à mes cheveux !

 

 

Revoir mes anciens posts: #1 et #2 (analyse composition).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil